Bercer son bébé est-il nuisible ? Attention aux associations de sommeil

Bercer votre bébé est-il une mauvaise idée ? Cela dépend. Câliner votre bébé et lui montrer beaucoup d'amour et d'affection n'est jamais une mauvaise idée ! Ce n'est que lorsque le bercement de votre enfant devient quelque chose que vous ne pouvez pas suivre que c'est un problème. Prenons un peu de recul et laissez-moi vous expliquer ce qu'est une association de sommeil.

Quelle sont vos associations de sommeil ? Quand vous endormez-vous ?

Quel genre de routine faites-vous chaque soir avant de vous endormir ?

Regardez-vous la télévision ?

Discutez-vous avec votre partenaire ?

Lisez-vous un livre ?

Êtes-vous allongé sur un oreiller ?

C'est le genre de choses que vous associez chaque soir à l'endormissement. Si l'électricité était coupée et que vous ne pouviez pas regarder votre série sur Netflix ou lire votre livre préféré, que se passerait-il ?

Auriez-vous des problèmes pour vous endormir ? Peut-être, peut-être pas.

Sans votre oreiller, auriez-vous du mal à vous endormir ? Il est probable que cela vous causerait des problèmes.

Certaines corrélations avec le sommeil sont plus importantes que d'autres. Que se passerait-il si vous vous endormiez avec votre oreiller et vos couvertures et que vous vous réveilliez deux heures plus tard et qu'ils avaient disparu ? Sans chercher un oreiller, pourrez-vous vous rendormir ? Voyons maintenant comment votre bébé ou votre enfant peut être influencé par cette idée d'"associations de sommeil".

Quelle est l'association du sommeil de votre enfant ? Comment votre enfant s'endort ?

Examinons le nombre de bébés qui s'endorment. Ils peuvent s'endormir lorsqu'ils sont bercés dans un rocking-chair par leur mère ou leur père, enveloppés et très à l'aise dans les bras de leurs parents. Ou bien, en allaitant ou en buvant leur biberon, ils peuvent s'endormir. Ou encore, le simple fait d'utiliser une sucette les fait somnoler. Aucune de ces méthodes d'endormissement ne pose de problème jusqu'à ce qu'il y en ait un, hormis le problème des dents avec le lait maternisé par la suite.

Lorsque mon fils était tout petit. Il aimait qu'on le promène, qu'on le berce et qu'on l'allaite pour l'endormir. Il aimait aussi faire la sieste sur la balançoire rotative. Au début, ce n'était pas une préoccupation. Il s'endormait rapidement et nous le couchions. Pourtant, quelques semaines plus tard, je me suis retrouvée à le bercer tous les soirs pendant 2 à 3 heures pour le mettre au lit. Il s'endormait rapidement, mais quand je le couchais, il se réveillait ! Ah ! Ah ! Et puis, quand il se réveillait, je devais le refaire toutes les 1 à 2 heures.

C'était épuisant, et j'étais au bout du rouleau ! Alors, nous nous sommes couchés ensemble, ce qui nous a donné plus de sommeil à tous les deux, mais j'étais tellement anxieuse que je le couvrais de couvertures et en même temps je faisais attention à lui. Je ne suis pas la meilleure dormeuse, donc j'avais du mal à me rendormir chaque fois qu'il avait besoin d'allaiter.

Pour plusieurs, le co-dodo fonctionne et je ne le dénigre pas. Cela n'a tout simplement pas fonctionné pour nous, et savoir ce qui fonctionne le mieux pour eux est crucial pour toute famille. J'ai pu le ramener dans son berceau à l'âge de 4 mois après avoir appris les associations de sommeil et nous avons tous les deux beaucoup plus dormi par la suite !

Les mauvaises habitudes de sommeil de bébé

Le problème avec les associations de sommeil est que votre enfant veut que VOUS recréiez l'atmosphère dans laquelle il s'est endormi. VOUS devenez son "oreiller" et il ne sait pas comment se rendormir parce qu'il se réveille après des transitions de sommeil (que nous avons tous !) et que son "oreiller" a disparu. L'essentiel est donc de les encourager à s'endormir de la même manière qu'ils se réveillent fréquemment pendant la nuit. S'ils se réveillent brièvement et que vous avez "disparu" ou que le mouvement s'est arrêté (comme pour mon fils) ou que leur tétine a disparu ou... ils vont se réveiller davantage et devront vous appeler à nouveau pour que vous puissiez les "aider".

La beauté de la chose, c'est qu'ils n'ont pas autant "besoin" de vous que vous le pensez lorsqu'ils en sont à 3-4 mois et qu'ils peuvent vraiment apprendre à s'endormir tout seuls s'ils n'ont pas encore appris jusqu'à présent.

Même les bonnes pratiques peuvent devenir de mauvaises habitudes

Je tiens à préciser que ce n'est pas une mauvaise chose de bercer son bébé, d'utiliser une sucette, de le nourrir ou de boire un biberon avant de se coucher, etc. Si cela ne vous dérange pas de bercer votre bébé pendant 10 minutes et qu'il s'endort, vous le mettez dans son lit et il dort toute la nuit, il n'y a donc aucun problème. Cela ne devient un problème que lorsque vous n'arrivez plus à suivre car votre bébé s'y habitue et en demande toujours plus.

Gardez à l'esprit que la fragmentation de votre sommeil qui vous épuise n'est pas meilleure pour votre bébé qu'elle ne l'est pour vous. Si vous êtes grincheuse, ne pensez-vous pas qu'il le sera aussi avec le temps ? J'aurais aimé continuer à bercer mon fils avant qu'il s'endorme. Mais nous sommes retombés dans de mauvaises habitudes plus d'une fois, et cela est devenait un problème pour lui à chaque fois. Finalement, après qu'il ait appris les compétences nécessaires pour se rendormir pour le reste de la nuit, j'ai pu continuer à l'allaiter pour qu'il dorme. Avec de la chance et de la pratique, même sans oreiller, nous pouvons tous découvrir une nouvelle façon de dormir !

Quels types d'associations de sommeil avez-vous ? Qu'en est-il de votre enfant ? Partagez vos conseils ou posez des questions si vous le souhaitez en commentaires ci-dessous.

 

 

Nouveau : Comment systématiquement endormir son enfant sans cris ni pleurs

Cette méthode fonctionne pour les bébés
agités, énervés, excités...
 

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré