Top

Guide de l'allaitement maternel : avantages, étapes et conseils

L’OMS conseille de pratiquer l’allaitement maternel exclusif pour les 6 premiers mois après l’accouchement. C’est justement parce que c’est une pratique qui présente assez d’atouts pour le bébé et pour la maman. Pour en profiter, vous devez impérativement suivre certaines étapes clés. Dans ce guide, vous allez découvrir tous les avantages, les étapes et les conseils de l’allaitement maternel.

Quels sont les avantages de l’allaitement maternel ?

Le moment d’allaitement est très important pour votre enfant. Pour le mener à bien, lavez le petit et mettez-lui un pyjama naissance propre. Notez cependant que les tétées ne sont pas bénéfiques pour lui seul.

Les bénéfices de l’allaitement maternel pour l’enfant

Les avantages nutritionnels du lait maternel constituent le premier point positif de l’allaitement pour le bébé. Ce liquide est produit de manière naturelle par la mère. Raison pour laquelle il est doté de tous les nutriments dont le bout de chou a besoin pour son développement. Il s’agit particulièrement des protéines, des glucides, des lipides, des vitamines, des sels minéraux, etc. De plus, ces éléments sont fournis de manière proportionnelle pour son organisme. La composition du lait évolue progressivement au cours des premiers mois.

Il est également important de signaler que l’enfant bénéficie de toutes les propriétés immunologiques optimales. Aussi, la richesse du lait maternel permet au nouveau-né de se rassasier convenablement. Ce qui l'empêche d’être gêné par la sensation de faim. En outre, l’allaitement maternel a également le mérite de favoriser les interactions entre le bébé et la maman. Le petit se sent en confiance et rassuré. Enfin, il est en mesure de reconnaître l’odeur de sa mère pour un plus grand lien d’attachement.

Les atouts de l’allaitement maternel pour la maman

La mère profite également de chaque séance d’allaitement maternel. Premièrement, les tétées permettent une perte de poids plus efficace et rapide. Cela est possible grâce aux sécrétions hormonales qui sont provoquées par les écoulements de lait. De plus, la maman bénéficie d’une bonne récupération post-partum. En effet, pendant chaque séance, il y a production de l’ocytocine. Il s’agit d’une hormone qui réduit les risques d’infection chez la mère. Aussi, elle va aider l’utérus à reprendre plus rapidement sa taille, sa tonicité et sa forme. De cette façon, les saignements sont limités. La femme qui allaite a moins de risque de connaître des carences en fer.

Quelles sont les différentes étapes de l’allaitement maternel ?

Pour permettre à l’enfant de mieux profiter du moment de l’allaitement, il est important de respecter certaines étapes. La première phase est de choisir le meilleur moment. Il n’est pas du tout conseillé de le faire lorsque l’enfant pleure ou qu’il est fâché. Vous devez attendre les premiers signes de faim chez ce dernier. Si vous êtes à l’extérieur ou qu’il fait froid dans le local, mettez le bébé bien au chaud.

Par la suite, il est question d’adopter une bonne position. Vous devez vous assurer que vous êtes confortablement installé, car les premières fois sont généralement très longues. Il existe plusieurs positions conseillées par les spécialistes. Il s’agit notamment de la madone, de la madone inversée, du coucher et du football. Assurez-vous que tout le corps de l’enfant est tourné vers le sein, quelle que soit la position choisie. De plus, l’oreille, l’épaule et la hanche de ce dernier doivent former un angle droit.

La prochaine étape est de mettre le bébé au sein. Il s’agit également d’une phase très importante. Quelle que soit la posture que vous avez choisie, veillez à ce que l’enfant prenne une bonne partie de l’aréole dans sa bouche. Ensuite, assurez-vous que la prise du sein est efficace. C’est-à-dire qu’il n’a pas uniquement le mamelon dans la bouche. Vérifiez que la succion est efficace. Vous pouvez le constater en observant sa mâchoire.

Enfin, il est question de briser la succion. Il est important d’introduire votre doigt dans le coin de sa bouche afin de dégager facilement votre mamelon et d’éviter les douleurs.

Quelques conseils pour l’allaitement maternel

Pour réussir à nourrir bébé au lait maternel, vous devez suivre quelques recommandations. Veillez premièrement à créer un contact peau à peau entre vous et l’enfant. Cela aide le corps à produire automatiquement le lait et les réflexes alimentaires de l’enfant s’éveillent au même moment. Ensuite, soyez à l’écoute des premiers signes de faim du bout de chou avant de le lui proposer. De plus, assurez-vous d’être relaxée et confortablement installée avant de commencer la nutrition.

Par ailleurs, rappelez-vous que vous devez surveiller votre enfant et non l’horloge. Prenez également le temps de trouver les signes qui vous montrent que le petit se nourrit bien. Un autre point à ne pas négliger est votre repos. Prenez la peine de dormir lorsque le bout de chou le fait. Votre état psychologique est très important pour une bonne lactation. N’oubliez surtout pas de vous alimenter convenablement et de boire à votre soif. Évitez toute consommation de drogues, car elles peuvent nuire à la qualité du lait maternel.

 

Vous savez maintenant pourquoi l’allaitement maternel est important pour la mère et son enfant. De plus, vous avez une idée des grandes étapes à respecter au cours de la nutrition. En suivant les conseils de ce guide, vous permettrez à votre bébé de grandir convenablement.

Les derniers articles

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré