Le chat est-il dangereux pour un bébé ? Précautions et idées reçues

Actuellement, les animaux de compagnie font partie intégrante de la vie de nombreux foyers, plus particulièrement le chat. Un véritable animal de compagnie, ce félin domestique est traité comme l’un des membres de la famille. Il mange avec leurs maîtres et dort même dans leurs chambres.

Cependant, lorsque la famille s’agrandit et un nouveau venu va naître bientôt, il peut s'avérer pas facile de faire cohabiter un bébé et un chat.

En effet, l’arrivée d’un bébé peut changer le comportement de votre adorable animal ce qui va entraîner des modifications instables. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de connaître et d'analyser certaines idées reçues sur le chat et les enfants.

Voici quelques explications pour préparer votre chat et faire en sorte que la collaboration soit réussie.

Pourquoi l’arrivée d’un bébé gêne votre chat ?

Comme dit précédemment, le chat de la famille est traité comme un enfant. Il mange avec vous, vous le chouchoutez, il dort dans votre chambre, et il peut accéder à toutes les pièces de la maison. Mais après la naissance d’un bébé, vous avez l’obligation d’adopter de nouvelles habitudes de vie avec votre félin. Effectivement, le simple fait de vous voir passer du temps avec votre bébé va le rendre jaloux.

Du coup, son organe olfactif sera déstabilisé ce qui apportera des changements d’humeur. Ainsi, votre animal de compagnie va s’énerver, bouder et voudra marquer son territoire.

Quels sont les avantages d’avoir un chat pour un bébé ?

Il est bon à savoir que les idées reçues sur les chats et les enfants sont toutes positives. Après quoi, la présence d’un chat participe activement à l’éducation d’un bébé. En effet, sa présence permet d’augmenter la maturité émotionnelle des enfants, et leur permet d’apprendre à cohabiter avec un être vivant dont ils pourront aussi prendre soin.

Le chat n’est pas du tout dangereux pour les enfants. De nombreux parents pensent qu’il s’agit d’un félin redoutable, car il est capable de griffer ou encore de mordre. En général, ses griffures et morsures ne causent que des infections non mortelles qui sont moins fréquentes que celles occasionnées par les chiens.

De plus, cet animal poilu est capable d’endurer les enfants turbulents plus particulièrement les chatons. En effet, les animaux qui grandissent en présence d’un ou plusieurs enfants sont plus compréhensifs. Par contre, un chat adulte ne pourra pas s’adapter aux comportements brutaux d’un enfant, il optera pour la fuite.

Quels sont les risques pour bébé d’avoir un chat à la maison ?

Au-delà la phase de l’acceptation, n’oubliez pas qu’un bébé est fragile et sensible face à un animal. Effectivement, il a un système immunitaire trop faible pour supporter les infections. On distingue principalement 3 infections à risque pour un nourrisson :

  • Les zoonoses familiales non alimentaires comme la teigne, la toxoplasmose, pasteurellose, la maladie des griffes du chat
  • Les allergies aux animaux comme l’asthme
  • Les accidents : les morsures, les griffures et l’asphyxie qui touchent 45 % des enfants de 0 à 5 ans.

Comment faire accepter un bébé à un chat ?

Il est tout à fait possible de faire cohabiter un bébé avec des animaux domestiques, que ce soit un chat ou un chien, à condition d’adopter le bon comportement.

Pour cela, vous devez tout d’abord organiser les présentations. Il est important de familiariser le chat à la présence du nourrisson en le mettant en contact, avant la naissance, avec le berceau et tous les objets de la vie du bébé. Vous pouvez par exemple lui faire visiter la chambre de votre bébé ou bien lui faire renifler ses jolies couvertures et ses pyjamas. Comme le chat est doté d’un pouvoir de divination, ces présentations lui permettront d’accueillir le nouveau venu comme quelque chose de naturel qui ne bouleversera pas ses habitudes, mais s’inscrira dans une continuité rassurante.

Dans ce cas, pour une cohabitation sereine, il est recommandé de :

  • Organiser les présentations
  • Laisser votre chat sentir le linge de votre bébé pour qu’il se familiarise avec son odeur
  • Délimiter bien le territoire de votre compagnon au sein de la famille : rangez son couchage, ses gamelles, ses jouets, sa litière et le reste de ses affaires dans une place réservée
  • Tenir sa litière hors de la portée de vos enfants
  • Apprendre à votre chat d’autres modes de contact
  • Interdire le contact direct entre votre enfant et votre chat jusqu’à ce qu’il devienne grand
  • Acheter régulièrement des friandises
  • Prendre soin de votre chat même en présence du bébé

Certainement, ces habitudes sont à prendre petit à petit. Un comportement étrange pourrait le perturber.

Quelles sont les habitudes et précautions à prendre en compte ?

Il est tout à fait possible de faire cohabiter votre chat et votre bébé si vous respectez à la lettre les comportements et les règles d’hygiène spécifiques à adopter. Pour une hygiène de vie optimale, il est conseillé de laver soigneusement les mains après avoir touché votre chat pour tuer les germes et bactéries qui pourront se déposer.

Afin de lutter contre les allergies, veuillez nettoyer régulièrement toutes les pièces de votre maison avec un aspirateur. Il est fortement interdit de dormir avec un chat. Interdisez son accès dans votre cuisine et n’essayez jamais de toucher sa salive. Lorsque vous nettoyez sa litière, n’oubliez pas de mettre des gants. N’hésitez pas à laver votre adorable félin pour qu’il reste toujours propre.

Il est à noter que les chats ne tuent pas des bébés s’ils couchent sur eux. Au contraire, d’après les recherches, des spécialistes ont prouvé que sa présence ferait reculer de façon significative les risques d’allergies chez les nouveau-nés. Cependant, il risquera d’étouffer votre bébé en se reposant sur lui, surtout si votre bébé ne pèse que de 2 à 3 kg.

Les principales précautions concernent en réalité le nettoyage de sa litière à main nue et le suivi de ses vaccins chez le vétérinaire. Pensez aussi à aménager un coin qui n’appartient qu’à lui pour que votre chat puisse se reposer et trouver de la tranquillité. En effet, comme tout être vivant, ce dernier a aussi besoin de récupérer ses forces pour pouvoir jouer avec le bébé.

 

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré