Comment les bébés apprennent à parler ?

Quand ma fille, était un nouveau-né, je pensais souvent que je perdais la tête. En fait, je me suis mise à parler constamment. Ces conversations étaient toujours unilatérales et les sujets étaient loin d'être intellectuels : "Avez-vous une couche qui pue mademoiselle ? Oui, vous en avez une ! Et puis il y avait la façon dont je le disais : le discours aigu du bébé et la façon dont je me parlais à la troisième personne. Qu'est-ce que je faisais ?

Ce que je faisais, je l'ai appris plus tard, c'était aider mon bébé à enrichir son vocabulaire et à acquérir les compétences dont elle aurait besoin pour se joindre à moi dans la conversation. C'est en partie pour cela que maintenant, à 3 ans, elle me raconte des histoires sur sa journée en plus de parler en utilisant des phrases.

Comment aider bébé à parler ?

Remplir votre vie quotidienne avec le langage est la meilleure façon d'encourager le développement de la parole chez votre enfant. Avant même qu'il puisse converser avec vous, parlez des personnes et des objets qui ont retenu son attention. Quand il babille, répondez comme si vous étiez en train de discuter.

Lorsque votre bébé commence à utiliser ses premiers mots, en général avant son premier anniversaire, vous ne comprenez peut-être pas immédiatement ce qu'il essaie de dire. La répétition a aidé Éloïse, la fille d'une amie, qui a maintenant 2 ans : "Elle disait 'he-si', puis elle l'a faisait répéter ce qu'elle disait, et elle le disait mieux 'merci'" explique mon amie. Il est recommandé de développer ce que votre enfant dit pour que la conversation continue. Par exemple, si elle dit "biberon", vous pourriez répondre "Oh, tu veux le biberon avec le lait qui est sur le comptoir".

Lire des histoires à votre bébé stimulera également le développement du langage, même s'il ne peut pas comprendre un mot. Les bébés entendent le rythme du langage, et ils aiment le son de votre voix, donc ils reçoivent du réconfort et de l'attention. En fait, une étude a montré que les bébés auxquels on fait la lecture ont une meilleure compréhension du langage, un vocabulaire plus expressif et des résultats cognitifs plus élevés à l'âge de 2 ans que ceux auxquels on ne fait pas la lecture.

Les premiers mots de bébé et à quel âge ?

Avec leurs premiers mots, les bébés tentent de satisfaire un besoin. C'est pourquoi "doudou", "papa" et, bien sûr, "Maman" sont parmi les premiers à être prononcés. Les premiers mots sont également utilisés pour étiqueter des objets tels que "ien" pour chien ou "ive" pour livre, pour être social avec un "au voi" pour au revoir, et pour exprimer le mécontentement avec un "non" un peu trop vite appris celui-là et bien prononcé pour le coup.

À ce stade, il y a un décalage entre le nombre de mots qu'un enfant comprend et le nombre qu'il peut prononcer. Au moment où ils disent leur premier mot, ils peuvent en comprendre 25. Lorsqu'ils ont un an et demi, ils comprennent 50 mots mais n'en utilisent que 8 à 10.

À l'âge de 2 ans, les enfants combinent action et sujet pour créer des phrases très courtes telles que "veut du jus" ou "faire pipi". Mais les parents devront encore faire un peu de déchiffrage.

À 3 ans, les enfants doivent utiliser des combinaisons de plusieurs mots. À ce stade, cependant, des mots comme "le" et les pronoms ne font pas encore partie de son vocabulaire. Par exemple, votre enfant pourrait dire "bébé assis voiture" au lieu de "je suis assis dans la voiture". À cet âge, les enfants apprennent également la différence entre des mots contrastés comme "grand" et "petit" et commencent à ajouter des adjectifs lorsqu'ils décrivent une "grosse" balle ou une chemise "bleue".

Comprendre la grammaire - L'apprentissage de bébé continue

Outre la construction de phrases, la grammaire est un autre pilier du développement linguistique. À un moment donné, entre 2 et 5 ans, les enfants ajoutent des prépositions et des conjonctions telles que "sur" et "ça" à leurs phrases. Ils maîtriseront les règles délicates des pronoms et différencieront les temps passés et futurs. C'est en faisant des erreurs que les enfants affinent ces compétences.

Ne soyez pas surpris de voir le vocabulaire de votre enfant s'enrichir de façon exponentielle au cours de ses premières années. Cela est dû au fait que son cerveau en pleine croissance est biologiquement programmé pour absorber de nouvelles informations. Entre 2 et 3 ans, il n'est pas nécessaire de répéter souvent un mot avant que les enfants commencent à l'utiliser dans leur propre discours. C'est un processus appelé "fast mapping" (ou "cartographie rapide"). En revanche, Imaginez le temps qu'il faudrait, à l'âge adulte, pour apprendre de nouveaux mots dans une langue étrangère.

La cartographie rapide a ses inconvénients, surtout si le processus aide votre enfant à apprendre un mot qu'il vous a entendu hurler lorsque vous vous êtes cogné la tête contre une porte de placard. Je vous laisse deviner ces mots. Essayez de ne pas réagir ou de garder un langage correct.

A quel âge un bébé parle ? Repérer un retard dans l'apprentissage du langage

En ce qui concerne le développement du langage, il peut y avoir de grandes différences entre chaque enfants. Alors qu'un enfant de 3 ans raconte des histoires détaillées sur sa journée, un autre peut encore n'utiliser que des phrases simples de trois mots.

Une autre façon de juger les progrès de votre enfant : la mesure dans laquelle les autres personnes peuvent suivre ce qu'il dit. Les parents comprennent souvent une grande partie de ce que leurs enfants essaient de dire, mais cela peut ressembler à du charabia pour les personnes extérieures. En règle générale, les étrangers devraient être capables de comprendre la moitié de ce que l'enfant essaie de dire à l'âge de 2 ans, les trois quarts à l'âge de 3 ans, et à l'âge de 4 ans, il ne devrait y avoir aucune confusion, le discours devrait être assez clair.

Tant que le développement du langage de votre enfant progresse et qu'il atteint les objectifs liés à son âge, il n'y a généralement pas lieu de s'inquiéter. Mais s'il n'atteint pas les objectifs typiques de son âge, ou si vous soupçonnez un retard pour une autre raison, parlez-en à votre pédiatre.

Dès ses premiers pleurs, votre bébé aspire à communiquer. Bien sûr, il veut que vous sachiez qu'il aimerait avoir les fesses sèches et le ventre plein. Mais ce qu'il veut par-dessus tout, c'est un lien plus fort avec vous, quelque chose que vous ressentirez chaque fois que vous entendrez un "Maman" doucement roucoulé ou un "Je t'aime" qui vous fera fondre le cœur. Appréciez ce genre d'échanges et félicitez-vous d'avoir aidé votre bébé à apprendre à s'exprimer.

Apprentissage et développement du langage - Les étapes

Je détaille un peu plus dans cet article, les étapes et le développement du langage, mais voici une synthèse des étapes :

De la naissance à 3 mois

  • Fait des sons de plaisir, comme le roucoulement
  • Sourit quand il vous voit
  • Se calme lorsqu'on lui parle et reconnaît la voix des parents

4 à 6 mois

  • Fait des bruits de bavardage semblables à ceux de la parole, avec beaucoup de sons "p", "b" et "m".
  • A beaucoup de sons différents pour l'excitation et le mécontentement
  • Fait des bruits de gargouillement en jouant

7 mois à 1 an

  • A son premier anniversaire, a un ou deux mots ("Maman", "Papa", "doudou")
  • Reconnaît des mots pour des objets familiers tels que livre, tasse et jus
  • Répondre à des demandes telles que "Viens ici" ou "Tu en veux encore ?"

1 à 2 ans

  • Dit plus de mots chaque mois
  • Utilise des phrases un peu plus longues telles que "Qu'est-ce que c'est ?" et "je veux du jus".
  • Suit des ordres simples ("Fais rouler la balle") et répond à des questions simples ("Où est ta poupée ?")

2 à 3 ans

  • A un mot pour presque tout
  • Utilise deux ou trois mots pour poser des questions et parler de choses
  • Comprend les différences entre "grand" et "petit", "haut" et "bas", etc.

Plus de modes de communication pour aider bébé à bien parler

Le langage des signes est un moyen efficace d'aider les bébés dès l'âge de 6 mois à apprendre à communiquer. Le langage des signes est très utile pour combler le fossé de la communication avec les mots parlés à partir des choses qu'ils pensent mais ne peuvent pas dire.

Voici quelques conseils pour apprendre à votre bébé à signer :

  • Attendez que votre bébé soit capable de s'asseoir tout seul pour commencer.
  • Soyez cohérent. Vous pouvez utiliser le langage des signes français, créer vos propres signes ou utiliser des signes créés par votre bébé.
  • Utilisez le signe avant ou pendant l'activité. La répétition est la clé.
  • Soyez patiente. Les signes introduits entre 6 et 9 mois peuvent ne pas être imités avant 7 à 12 mois.
  • Ne craignez pas que les signes retardent la communication orale. En fait, des études montrent que le fait de faire des signes aide à enrichir le vocabulaire et encourage le développement du langage. Il aide également à limiter les crises de colère qui résultent de l'échec des tentatives de communication.

La lecture pour apprendre à bébé à parler - Une méthode efficace pour développer son langage

Donnez à votre enfant de 6 mois un livre de bord, et il aura plus tendance à ronger les pages qu'à les regarder. Et faire la lecture à un nouveau-né, il ne comprendra pas, alors cela vaut-il le temps ?

La réponse est oui.

Faire la lecture à votre enfant, même s'il ne semble pas fasciné par l'histoire, du moins pas encore, améliore ses capacités d'écoute, sa capacité d'attention et sa mémoire. Cela aide également les enfants à comprendre le sens des mots et à apprendre des mots peu courants.

Par rapport aux discussions ordinaires entre un enfant et un parent, les livres pour enfants contiennent trois fois plus de mots rares. En fait, à l'âge de 4 ans, les enfants auxquels on fait la lecture sont exposés à 32 millions de mots de plus que les enfants qui n'ont pas été exposés aux livres.

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré