Comment et quand aider votre bébé ou jeune enfant à arrêter la tétine - Nos astuces

Hey, avez-vous des tétines dans votre maison ? Si c'est le cas, cet article est pour vous.

Je vais vous parler aujourd'hui du moment où il faut se débarrasser de la tétine, et de la manière de le faire.

Les sucettes ne sont pas mauvaises pour votre bébé

Je pense qu'il est important de commencer notre article aujourd'hui par ce rappel, les tétines ne sont pas mauvaises. Elles ne sont pas dangereuses. En fait, elles peuvent même réduire le risque de SMSN (syndrome de mort subite du nourrisson). Cependant, il est important d'éviter de les introduire avant que la relation d'allaitement ne soit établie, si vous allaitez (ou prévoyez d'allaiter).


Elles sont parfois mal perçues, mais en réalité, les tétines peuvent être un outil utile pour aider nos bébés à bien dormir (découvrez nos 10 conseils). Les sucettes peuvent être un outil pour aider les bébés à se calmer sans l'aide des parents, et peuvent diminuer les réveils nocturnes (Sauf si votre bébé vous demande constamment de venir remplacer la sucette après qu'elle soit tombée !)

N'oublions donc pas que, comme beaucoup de choses associées au sommeil des bébés et des jeunes enfants, les sucettes ne sont pas un problème en soi. Si la sucette s'intègre parfaitement dans la vie de votre bébé ou de votre enfant (et dans la vôtre), ne vous sentez pas obligé de vous en débarrasser.

Mais que se passe-t-il si ce n'est pas le cas ? Et si votre bébé vous réveille dix fois par nuit pour remplacer la sucette après qu'elle soit tombée de sa bouche ? Et si vous en avez assez de transporter des tétines partout où vous allez, pour que votre enfant n'ait pas à s'en priver ? Si c'est le cas, il est peut-être temps de se débarrasser définitivement de la tétine.Comment régler votre bébé ou votre jeune enfant au bon rythme

Comment régler votre bébé ou votre jeune enfant au bon rythme 

Quand arrêter la tétine ? L'âge idéal pour abandonner

Quand cela devrait-il se faire ? C'est une grande question pour les parents dont les petits sont accros à la tétine.

Malheureusement, il n'y a pas d'âge magique. Certains parents sevrent leurs bébés de la tétine dès l'âge de 5 ou 6 mois, d'autres laissent leurs tout-petits s'accrocher à leur tétine jusqu'à l'âge de 3 ou 4 ans. En réalité, il n'y a pas de bon ou de mauvais, ce n'est pas noir ou blanc, en ce qui concerne l'utilisation de la tétine. C'est un peu comme si les bébés dormaient de cette manière : les bébés et les jeunes enfants apprennent à dormir de différentes manières et à différents âges.

Mais regardons une vérité générale lorsqu'il s'agit de sevrer les bébés et les jeunes enfants de la tétine : plus tôt vous le faites, plus ce sera facile. Il en va de même pour l'apprentissage du sommeil, de la propreté et de tant d'autres aspects de l'éducation des enfants.

C'est pourquoi les pédiatres recommandent généralement de sevrer votre petit de la tétine avant l'âge d'un an. L'idée est qu'avant 12 mois, votre enfant n'ait pas eu le temps (ou la capacité cognitive) de développer un attachement profond à une sucette, de sorte que le sevrer ne soit pas trop difficile.

Ce n'est cependant pas le cas si vous essayez de sevrer un jeune enfant de sa sucette. À partir de 18 mois environ, un jeune enfant a probablement développé un fort sentiment d'attachement à sa tétine. Essayez de l'enlever à ce moment-là, et ce sera probablement beaucoup plus difficile que si vous l'aviez fait plus tôt. Ce n'est pas impossible, bien sûr, mais attendez vous à ce qu'il y ait des larmes et de la colère chez votre enfant (et peut-être aussi la vôtre !). Au-delà de quelques années et vous ajoutez le risque de causer des problèmes dentaires, aussi.

Comment arrêter la tétine ?

Tout comme il n'y a pas de "bon âge" pour se débarrasser de la tétine, il n'y a pas non plus de "bonne façon" de le faire. Il y a cependant quelques éléments à garder à l'esprit lorsque vous élaborez votre plan de sevrage de la tétine :

  • Si vous sevrez un bébé de moins de 12 mois, vous n'avez probablement pas besoin d'être créatif. Vous pouvez sans doute vous contenter de jeter les tétines et de vous préparer à quelques nuits blanches et à de courtes siestes agitées.
  • Si vous sevrez un enfant de plus de 12 mois, vous devriez peut-être faire preuve de créativité. Vous pouvez vous débarrasser des tétines quand votre enfant ne regarde pas, bien sûr, et mettre fin à tout cela d'un seul coup. Mais vous pouvez aussi faire preuve de créativité et demander à votre enfant de vous aider dans le processus de sevrage. J'ai connu une mère qui a dit à son fils de 3 ans qu'il fallait envoyer ses tétines aux enfants qui n'en avaient pas, il l'a aidée à les emballer dans une boîte et tout ! Cela s'est avéré être une excellente solution pour cette famille.

Conseils pour se débarrasser de la sucette

Quelles que soient les stratégies que vous utilisez pour sevrer votre bébé ou votre jeune enfant de la sucette, gardez les conseils suivants à l'esprit :

  • Planifiez à l'avance. Le sevrage d'un bébé de la tétine est un événement relativement petit, mais le sevrage d'un bambin est un événement important. Très, très grand pour certains tout-petits. Alors, planifiez à l'avance et assurez-vous que le sevrage de la tétine ne coïncide pas avec un autre grand événement, comme un déménagement, la naissance d'un nouveau frère ou d'une nouvelle sœur ou l'apprentissage de la propreté. Il est préférable d'aborder les grands événements un à la fois, afin de réduire le stress de votre enfant.
  • Soyez patient. Il y aura forcément de l'agitation et de l'insomnie quand vous aurez enfin banni les sucettes. C'est comme ça que ça se passe. Alors préparez-vous à être patient et à surmonter la tempête.
  • Soyez ferme. Si le sevrage des tétines ne fonctionne pas, vous aurez peut-être envie de vous arrêter et de réessayer plus tard. Et ça peut marcher, je ne dis pas que ça ne marchera pas ! Mais ce n'est peut-être pas la meilleure approche, surtout si vous sevrez un enfant en bas âge. Pourquoi ? Parce que dites vous bien que, vos enfants sont intelligents. Et s'ils ont le moindre soupçon que leurs actions (pleurs, cris, crises de colère, etc.) peuvent vous faire changer de cap, devinez ce qui va se passer ? Les pleurs, les cris et les crises de colère ne feront qu'empirer. Il vaut mieux être ferme et cohérent maintenant, non seulement le sevrage de la sucette se fera plus rapidement, mais vous apprendrez à votre enfant la précieuse leçon que maman et papa sont sincères.
  • Gardez du recul. Pour certains parents, le sevrage de la sucette appartient à la catégorie "Choses qui donnent l'impression qu'elles pourraient littéralement me tuer". C'est aussi douloureux et brutal que ça. Mais rassurez-vous ! Cela passera. Je vous le promets. Et pensez simplement qu'une fois que vous aurez franchi cet obstacle, il ne vous restera plus que 15 ou 16 ans d'obstacles à franchir ! 😉

 Comment gérer l'anxiété de séparation et favoriser le sommeil de votre bébé ou jeune enfant

Aidons-nous les uns les autres : Partagez vos conseils et astuces en commentaires, dites-nous comment vous avez élaboré vos plans d'élimination de tétines ! 

Articles Récents

1 commentaire

  • Profitez de -40% avec le code SECRET40

    Camille M.

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré