L'énurésie - Conseils et prévention pour aider son enfant

L'énurésie nocturne, intervient généralement après l'âge de 5 ans et touche de nombreux enfants d'âge scolaire et même certains adolescents. Il ne s'agit pas d'un problème de santé grave, et les enfants finissent généralement par s'en remettre. Néanmoins, l'énurésie nocturne peut perturber les enfants et les parents.

L'énurésie peut avoir un impact négatif sur l'estime de soi et la confiance de l'enfant. Le seul moyen d'éviter cela est de le soutenir. L'énurésie est un problème courant à forte composante génétique, et les parents doivent faire confiance à leurs enfants pour résoudre le problème.

Voici quelques astuces pour aider votre enfant à faire face à l'énurésie :

Concentrez-vous sur le problème en question : l'énurésie. Ne blâmez pas votre enfant et ne le punissez pas. Rappelez-vous que votre enfant ne peut pas réguler son énurésie, et l'accuser ou le punir ne fera qu'aggraver le problème.

Soyez patient et encouragez-le. Rassurez et motivez votre enfant au quotidien. Lorsqu'il s'agit de faire pipi au lit, n'en faites pas tout un plat. Si vous ou votre conjoint(e) avez fait pipi au lit dans votre enfance, dites à votre enfant que son papa ou sa maman a eu le même problème quand il ou elle était enfant et qu'il ou elle s'en est progressivement débarrassé(e).

Dans la famille, créez une loi "pas de taquinerie". Personne, même en dehors de la famille proche, n'est autorisé à taquiner l'enfant sur son énurésie. N'abordez pas le sujet de l'énurésie devant les autres membres de votre famille.

Encouragez la responsabilité. Aidez votre enfant à comprendre que c'est son devoir, et non le vôtre, de rester au sec. Rassurez votre enfant en lui disant que vous voulez l'aider à surmonter ses difficultés. De plus, demandez à votre enfant de vous aider à nettoyer.

Transformez la corvée du nettoyage en un jeu d'enfant. Utilisez des draps absorbants lavables, superposez des draps entre des couvertures de lit imperméables et utilisez des désodorisants pour améliorer le confort et minimiser les dégâts

Conseils de prévention de l'énurésie

En plus de l'aide émotionnelle que vous pouvez apporter à votre enfant, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour aider à minimiser le nombre d'incidents d'énurésie. Voici quelques conseils supplémentaires.

Réduisez l'apport en liquides le soir.

Ne donnez rien à boire à votre enfant dans les deux heures précédant le coucher, en particulier les boissons contenant de la caféine comme le thé ou les sodas.

Laissez votre enfant aller aux toilettes avant d'aller se coucher.

Fixez un objectif pour que votre enfant se lève au milieu de la nuit pour aller aux toilettes.

Au lieu de vous concentrer sur comment garder les draps sec, aidez votre enfant à réaliser qu'il est plus important de se lever chaque nuit pour aller aux toilettes.

Assurez-vous que l'enfant a un accès facile aux toilettes.

Installez des veilleuses et dégagez le chemin entre son lit et les toilettes. Si nécessaire, prévoyez des toilettes portables.

Récompensez votre enfant lorsqu'il garde ses vêtements secs.

Pour certains enfants, une méthode de tableaux d'autocollants et d'incitations fonctionne. Chaque nuit où l'enfant reste sec, il reçoit un autocollant sur le tableau. Une récompense est accordée après avoir collecté un certain nombre d'autocollants.

La nuit, pensez à mettre un pyjama absorbant.

Le port de vêtements absorbants permet à l'enfant de se sentir plus indépendant et sûr de lui. Découvrez notre pyjama plus en détail en cliquant ici.

Surveillez de près les selles de votre enfant.

La constipation peut rendre difficile l'évacuation complète et efficace de la vessie. Si votre enfant souffre de constipation, parlez-en à votre pédiatre.

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré